Yasuke : l'Africain qui fut le premier samouraï étranger au Japon

Guerriers africains dans la diaspora

Yasuke : l'Africain qui fut le premier samouraï étranger au Japon

Source : 24h-africa Edition -- (Hem Netjer) Date : 22-07-2018 01:36:35 -- N°: 282 -- Lu : 979 fois -- envoyer à un ami

Alors qu’il gagna la confiance de l’un des plus grands seigneurs de guerre du Japon féodal, le Mozambicain du nom de Yasuke fut le premier étranger à Porter les deux sabres, symboles de la caste des samouraïs.

image -- Yasuke : l'Africain qui fut le premier samouraï étranger au Japon

Incertains, les historiens émettaient des doutes sur l’origine congolaise présumée de Yasuke. De nouvelles découvertes révèlent néanmoins qu’il est issu de l’ethnie Makua, une ethnie majoritaire de son Mozambique natal. Son vrai nom était Yasuke.

Capturé pendant les razzias négrières, Yasuke serait amené en 1579 au Japon par son maître esclavagiste et jésuite italien du nom de Alessandro Valignano, qui effectua une visite dans son Église au niveau des Indes (qui incluent à l'époque l'est et le sud-est asiatiques). En ce temps, les jésuites étaient alors en train de bâtir leurs toutes premières églises sur l'archipel. Le prêtre donna Yasuke au Chef japonais Oda Nobunaga comme récompense.

« Il mesurait six shaku et deux sun [NDLR: près de 1,90mètres]. Il était Noir... et sa peau était comme du charbon de bois. » Ce témoignage est l'un de ceux qui ont traversé l'histoire du Japon féodal. Matsudaira letada, un samouraï, y raconte la première fois qu'il vit, en 1582, Yasuke, le samouraï noir.

L'intelligence de ce malabar, ses facilités pour les langues, ainsi que sa force physique séduisent le Oda Nobunaga. Fascinant, Yasuke est élevé au rang d’exposition permanente à la cour. Il serait surnommé « kuru san », « Monsieur Noir ».

Oda Nobunaga est connu pour sa bravoure, mais aussi pour son esprit anti-conformiste dès son enfance. Il est d’ailleurs appelé « Owari no Oitsuke », le « pitre d'Owari ».

Lorsqu'il deviendra l'un des plus grands conquérants du Japon, il continuera d'entretenir des pratiques étonnantes. Amateur de poésie et de cérémonie du thé, il ouvre le pays aux chrétiens, sans pour autant se convertir ; collectionne les objets venus d'Occident et n'hésite pas à apparaître vêtu de tenues européennes ; développe le commerce avec les étrangers. Enfin, il n'hésite pas à récompenser des gens de basse-extraction en leur attribuant des positions toujours plus élevées.

C'est probablement son caractère qui l'amène à se montrer aussi ouvert face à Yasuke. Oda Nobunaga accorde une véritable confiance en la personne de Yasuke. Ce dernier est nommé samouraï et obtient le droit exceptionnel à l'époque de porter les deux sabres propres à ce rang. Outre de lui offre un katana, une maison et lui fait porter sa lance personnelle, Oda Nobunaga donne sa fille adoptive comme épouse au Mozambicain et désigne celui-ci en tant que conseiller de cour.

Alors qu'il a pris le contrôle des deux tiers du Japon, Oda Nobunaga passe du temps dans la capitale, dans le temple de Honno-ji, en 1582. Il n'est accompagné que de quelques dizaines de gardes, dont Yasuke. Mais, toujours pas hors danger, il sera trahi par Akechi Mitsuhide, l'un de ses généraux qui encercle la place. Les hommes de Nobunaga se battent comme ils peuvent mais sont contraints de se rendre ou de fuir. Acculé, il opte pour le suicide rituel, seppuku.

Yasuke, lui, rejoint le fils de son seigneur, Oda Nobutada. Pendant leur repli vers le château de Nijo, ils sont pris par les troupes de Mitsuhide. Le samouraï mozambicain se bat, avant d'être finalement capturé. Pour le félon, l'Africain n'est pas un homme mais une bête, qu'il ne sait rien et n'est pas japonais, mais qu'il ne doit pas être tué mais remis aux Jésuites. On ne sait ce qu’il est advenu de Yasuke après cet évènement.

De fait, Yasuke fut le premier étranger, à cette époque, avant l'Anglais William Adams et le Français Eugène Collache, à porter les attributs des célèbres samouraïs ou chevaliers nippons.

 

Hotep !


Email
Est-ce votre première expérience?

En vous inscrivant, votre blogue sera systématiquement configuré.
Vous aurez par la suite la possibilité de publier des articles, des vidéos et des images regroupées par albums...
Vous aurez ainsi la possibilité des divulguer autant d'informations que vous souhaitez selon vos intérêts sur 24h / 24 Africa
Je crée mon blogue